Vulgarisation scientifique : concours « Conter et rencontrer les Sciences »

Vulgarisation scientifique : concours « Conter et rencontrer les Sciences »

Vulgarisation scientifique : Concours « Conter et rencontrer les Sciences »

L’Agence Universitaire de la Francophonie Europe de l’Ouest (AUF), organise le concours « Conter et rencontrer les Sciences ». Les participants doivent présenter un contenu de vulgarisation scientifique datant de moins de 24 mois avant le le 30 mai 2022.

En quoi est-ce important d’organiser le concours du meilleur contenu de vulgarisation scientifique

Au travers du lancement de son concours, l’AUF Europe de l’Ouest souhaite mettre en lumière les différentes formes de vulgarisation et de médiation plébiscitées par de jeunes chercheur.se.s pour promouvoir et partager leurs savoirs francophones scientifiques. 

Quel est l’objectif derrière ?

Savoir vulgariser sa recherche, la simplifier, en respecter la démarche scientifique même la plus complexe tout en réussissant à faire « rencontrer » ces sciences à un public qui n’en possède pas les codes n’est pas inné.

L’appel vise à valoriser les nombreuses initiatives qui interrogent et participent au rapprochement entre sciences, culture et société. Ces initiatives témoignent d’une démarche de communication scientifique novatrice et accessible. Par ce concours, l’AUF encourage d’autres moyens de communication pour la diffusion des connaissances.

Qui peut participer à ce concours ?

Ce concours s’adresse à tout.e doctorant.e ou jeune chercheur.se ayant déposé et/ou soutenu sa thèse depuis moins de 7 ans au sein d’un établissement d’enseignement supérieur et de recherche membre de l’AUF – Europe de l’Ouest  (211 établissements présents dans 13 pays : voir liste complète des membres).

Comment y participer ?

Un seul contenu de vulgarisation scientifique, datant de moins de 24 mois, peut être proposé. Les formats vidéo, audio, textes (article de blog scientifique, etc.) et bandes dessinées sont acceptés selon les modalités prévues dans le règlement. Le thème proposé par le/la participant.e doit illustrer au moins une des 4 catégories définies ci-après :

  • Transition écologique, climat, énergie, mobilité, ressources et environnement
  • Technologies, digital, espace, sécurité, robotique, intelligence artificielle
  • Art(s) et culture(s), société(s) inclusive(s), sciences et société
  • Bien-être sociétal et sciences du vivant

Les conditions et modalités de participation sont reprises dans le règlement du concours.

La date limite de candidature est fixée au 30 mai 2022, minuit (heure de Paris).

Le formulaire d’inscription est disponible en ligne

Une fois la date butoir dépassée, comment se déroule l’évaluation des contenus scientifiques ?

Un jury composé de jeunes chercheurs, de professeurs, de spécialiste de la communication scientifique et de journalistes se réunira pour évaluer les contenus et les candidatures soumis par les jeunes chercheurs/doctorants.s.

Quels sont les prix ?

Pour chacune des thématiques présentées dans le cadre de ce concours, le ou la gagnant.e se verra décerner un prix unique d’un montant de 1 000 €. Le/la lauréat.e bénéficiera également d’une valorisation du contenu primé sur le site et les réseaux sociaux de l’AUF Europe de l’Ouest.

Par ailleurs, l’ACFAS, soutien de longue date de l’AUF, offrira à quatre lauréats désignés « coup de cœur » par le jury :

Comment s’est passée la précédente édition ? Qui ont été les gagnants ?

Voici les gagnants de la 1ère édition du Concours Conter et rencontrer les sciences – 2021 :

Pour la catégorie « Culture(s), société(s) inclusives(s), sciences et société », Déborah Federico a remporté le prix pour son article de blog, « Les poissons ont-ils des émotions ? », coécrit avec Galice Kalonji, Notre lauréate poursuit actuellement un doctorat à l’Université Paul Sabatier – Toulouse III, au sein du Laboratoire Evolution et Diversité Biologiques (EDB).  

Notre deuxième lauréat se nomme Antoine Fricard : il a remporté le prix dans la catégorie « Transition écologique, climat, énergies, mobilité, ressources et environnement ». Antoine Fricard prépare une thèse à l’IMT Mines Alès, à Montpellier. Le Jury a souhaité récompenser l’incroyable travail qui se cache derrière sa chaîne dédiée à des podcasts réalisés et dits par des doctorant.e.s, qui se consacrent, entre autres, à la gestion des énergies et à la transition écologique.  

Actuellement doctorante en traitement d’images au Centre Borelli (ex-CMLA), à l’ENS Paris-Saclay, Tina Nikoukhah a su séduire notre jury pour la catégorie « Technologies, Digital, espace, sécurité, robotique » en proposant un article de blog enrichi avec de nombreux exemples interactifs, qui se dédie à la vulgarisation d’un thème aussi intriguant que complexe : l’utilisation des « traces de compression pour détecter les photomontages ».  

Notre dernier lauréat, pour la catégorie « Bien-être sociétal et sciences du vivant » mène également une recherche doctorale à l’Université Paul Sabatier – Toulouse III, au sein du Laboratoire Evolution et Diversité Biologiques. Ricardo Santiago Araújo a convaincu notre jury avec son article de blog, illustré par de nombreux dessins, intitulé : « Apprentissage chez les insectes. Pourquoi vous devriez y réfléchir à deux fois avant d’écraser une mouche ? ». Entre touches d’humour et protocole scientifique parfaitement compréhensible, son article nous fait découvrir la réponse à la question suivante : « les mouches ont-elles une culture ? ». 

Prix « coups de cœur  » de 2021

  • Hongxia Peng avec son article de blog « Comment le jeu d’échecs a inspiré un pionnier de l’intelligence artificielle ». 
  • Assia Asrir avec son podcast “L’interview de CD226” 
  • Mathilde Gaudel avec sa vidéo « Le Climat vu de l’espace » 
  • Tarek Saydé, avec sa vidéo sur la « création de tumeurs en 3D ». 

Par Léo Olivieri, journaliste web et responsable de la newsletter Back To Science chez Okay Doc.


Vous souhaitez rester au courant de l’actualité scientifique et technologique ? Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire Back To Science


À propos de Okay Doc

Startup innovante, Okay Doc fait correspondre l’expertise des chercheurs (doctorants ou Phd) aux besoins opérationnels des organisations quelles que soient leur taille :
  • Okay Doc Phd Career : Jeune Docteur ou scientifique expérimenté ? Okay Doc dispose d’un service clé en main pour votre recrutement au niveau Bac +8 grâce à notre équipe de chasseurs de talents. Nous travaillons au succès et sans exclusivité.
  • Okay Doc Institute : Conférences, missions de conseil, note de recherche, formations… nous donnons accès à des chercheurs dans différentes disciplines pour réaliser un état des lieux de vos problématiques et les résoudre rapidement.
Notre expérience nous permet d’offrir un service clé en main : sourcer, sélectionner et coordonner les chercheurs dans différentes disciplines pour réaliser un état des lieux de vos problématiques et les résoudre en s’appuyant sur l’expérience et des méthodologies universitaires innovantes.


Inscrivez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.