France entière
07 49 31 11 21
contact@okaydoc.fr

La recherche au service des collectivités territoriales

La recherche au service des collectivités territoriales

Face à la mutation du monde socio-économique et à la transition énergétique, les collectivités territoriales s’adaptent pour répondre aux besoins de leurs usagers. La recherche vient en support pour aider à leur réflexion.

Les collectivités sont aussi entraînées dans la complexité de notre monde, des enjeux socio-économiques, environnementaux et culturels. Elles doivent jouer les équilibristes en adaptant leur organisation interne et leurs services auprès des usagers. Le monde scientifique vient ainsi en appui pour les accompagner dans leur réflexion et leur démarche.

Les interconnectés -Le réseau des territoires innovants établissent le lien entre la recherche et les territoires

Pour déceler les principaux enjeux, Okay Doc a participé aux Interconnectés de la région Ile-de-France qui ont eu lieu le 14 septembre dernier avec 11 startups ayant des activités diverses : économie circulaire, développement durable, IA, ressources humaines, (…).Ces journées régionales organisées dans toute la France, permettent aux startups de proposer leurs services aux collectivités. Ces services sont souvent issus de la recherche et développement et viennent compléter des recherches-actions menées par des laboratoires universitaires et des étudiants. Cela rejoint l’association « 27ème région » de Christian Paul président du pays Nivernais Morvan cité dans le dossier d’actualité d’Olivier Schneid dans la Gazette des communes, des départements et régions : « Ce que nous prônons, c’est la recherche-action. Nous avons l’ambition de favoriser les passerelles, car la gestion publique n’a pas cette culture. Elle sait acheter de la prestation de conseil en one shot à des cabinets, mais pas travailler sur la durée. Toutes les politiques publiques sont susceptibles d’être concernées, en particulier celles nécessitant une approche systémique. ».

Des enjeux multiples dont le monde la recherche doit se saisir

La gouvernance des données, le e-commerce ou encore la transition écologique sont des problématiques concrètes rencontrées par les collectivités comme en témoignent des représentants de la ville de la Rochelle et de la Région d’Ile-de-France : 

Certaines collectivités adaptent leur fonctionnement à la transition écologique comme la ville de La Rochelle. Elle souhaite atteindre en 2040, sa neutralité carbone. Leur service de communication est le premier en France à sensibiliser ses agents sur la sobriété numérique. Cela passe par une utilisation plus responsable des outils numériques et en formant les agents à ces nouvelles pratiques. D’après Marie Nedellec, Adjointe au Maire en charge de la Transformation numérique et Systèmes d’information communs, Ville de La Rochelle, d’autres services de sa collectivité sont aussi concernés : « On travaille aussi sur l’achat. Il y a aussi des correspondants numériques et environnementaux dans chaque service. Sur la commande publique, une démarche est mise en place avec un volet lié à cette empreinte ».

D’autres collectivités se heurtent parfois à des réactions contradictoires des usagers qui nécessitent une acculturation aux nouvelles réalités commerciales comme en témoigne Alexandra Dublanche, Vice-Présidente de la Région Île-de-France en charge de la relance, de l’attractivité économique et de l’innovation : « Nous en arrivons parfois à des situations qui relèvent presque de la schizophrénie. Les gens veulent acheter en ligne tout en ne voulant pas des entrepôts à proximité. C’est très complexe ». 

Les tiers-lieux générateurs de données

Le télétravail et la multimodalité sont aussi des sujets phares des collectivités d’Ile-de-France. Ces éléments génèrent aussi des réflexions sur la gouvernance des données. De nombreux tiers-lieux et des espaces de coworking sont financés par la région pour dynamiser les commerces de proximité et limiter la pollution en incitant les travailleurs à réduire leurs déplacements. Pour organiser cette nouvelle forme de travail (télétravail et nomadisme chez les indépendants), les espaces de coworking génèrent de la donnée sur la smart plateforme (https://smartidf.services/fr). Cette plateforme regroupe 160 partenaires : 

Gwennaëlle Costa Le Vaillant, Directrice Donnée Numérique et Smart Région, Région Île-de-France : « Smart service a nécessité une convention de partenariat de données. La clé de l’action c’est la simplicité. On a co-crée des services numériques.  Cette convention permet de protéger la propriété intellectuelle et ça permet de faire venir des entreprises privées. Certaines associations sont ok pour partager des données mais pas en open data. ». 

Il nous faut des gens qui viennent éclairer les choix, c’est- c’est à dire les scientifiques.

Geoffroy Boulard, Vice-Président de la Métropole du Grand Paris en charge du numérique met en lumière le processus complexe de la multimodalité et insiste sur l’importance d’allier la recherche à l’action publique : « Il nous faut des gens qui viennent éclairer les choix, c’est- c’est à dire les scientifiques et les citoyens ».

La recherche et développement est aussi un facteur d’insertion professionnelle. 

Dans les principaux pôles d’activités d’Ile-de-France, 70 000 salariés sont embauchés. Parmi eux, des start-ups génèrent cet emploi. Anne Fahy, Directrice générale adjointe – Développement économique, Saint Quentin en Yvelines intervient en mettant en perspective l’incubateur SQYcub spécialisé dans la cybercriminalité et le laboratoire  de recherche en informatique quantique Atos qui recrutent des chercheurs. Au-delà de la sécurité informatique, ce laboratoire propose aussi des solutions en transition écologique. Elle met aussi en perspective deux challenges : la mesure de la qualité de l’air et les services numériques pour la santé. 

L’Europe est aussi partie prenante dans l’action publique. À titre d’exemple, le projet européen AI4cities se développe par phase R&D avec une sélection d’entreprises qui proposent des solutions utilisant l’IA pour répondre aux besoins des villes partenaires (mobilité, énergie, …). L’IA aide ces villes-test à neutraliser leur impact carbone.

Thierry Lefevre, 1er Maire-Adjoint en charge de la Ville numérique, Ville d’Issy-les-Moulineaux : « les fonds européens c’est dans une optique de recherche appliquée, ça permet de se projeter en n’ayant pas de résultat immédiat c’est le propre de la recherche ».

Qu’en est-il du recrutement des doctorants dans les collectivités ?

Les collectivités recrutent des doctorants en CIFRE sur le volet mobilité et celui des partenariats. Il existe aussi les prix annuels de la thèse en collectivités territoriales décernés chaque année par le CNFPT au docteur qui a contribué à l’avancée de la gestion des collectivités territoriales. En 2020, Le prix de thèse 2020 a été attribué à David Ytier, pour sa thèse dirigée par le Professeur Éric Oliva (AMU) : « Recherche sur la fiscalité locale au prisme de l’égalité ».

Parallèlement, des thèses sur les collectivités territoriales sont menées chaque année en France dans plusieurs domaines de recherche. Le site These.fr répertorie 790 thèses sur les collectivités dont 90 thèses entre 2019 et 2021. Si l’on observe sur ces 3 dernières années, les quatre domaines de recherche qui ressortent le plus sont le droit, l’aménagement et l’urbanisme, la géographie et les sciences de gestion : 

Cependant, nous observons une baisse significative du nombre de thèses soutenues par année allant jusqu’à une différence de 31 soutenances :

Les collectivités territoriales et les chercheurs ont donc tout intérêt à travailler ensemble en renforçant leurs coopérations par des dispositifs tels que la CIFRE, les doctorants-conseils et les interventions occasionnelles des chercheurs auprès des agents et des élus des collectivités territoriales. 

Dans cette perspective, Okay Doc s’engage dans cette dynamique en proposant ses services aux collectivités désireuses de formations, d’ateliers ou de conférences pour développer leurs compétences collectives et renforcer leurs savoirs sur des cas pratiques. Article écrit par Laura Flores, Phd en sciences de gestion, responsable du pôle communication et vulgarisation scientifique de Okay Doc.


À propos de Okay Doc

Face à l’intensification de la concurrence internationale pour les meilleurs talents et à la difficulté pour les entreprises d’identifier les chercheurs, Okay Doc est devenu le premier cabinet de conseil et de recherche dédié à la transformation des organisations à partir de l’expertise des chercheurs sensibilisés aux problématiques des entreprises dans différents domaines : des sciences humaines aux mathématiques en passant par l’informatique, les sciences de la vie, de la nature, de l’environnement ou de l’ingénierie.

Nos services : 

Notre expérience nous permet d’offrir un service clé en main : sourcer, sélectionner et coordonner les chercheurs dans différentes disciplines pour réaliser un état des lieux de vos problématiques et les résoudre en s’appuyant sur l’expérience et des méthodologies universitaires innovantes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.