France entière
07 49 31 11 21
contact@okaydoc.fr

«Dans un monde incertain, on a besoin d’expertises» Charles Aymard, associé Okay Doc

«Dans un monde incertain, on a besoin d’expertises» Charles Aymard, associé Okay Doc

Docteur en Sciences de Gestion et Management International, Charles Aymard a décidé de rejoindre Okay Doc en qualité d’associé et Responsable du département IA – Data Sciences en cette fin d’année 2020. Ses domaines d’expertises s’articulent autour des stratégies internationales des entreprises dans les zones émergentes. Cette semaine, Charles Aymard se livre à Okay Doc afin de nous en dire un peu plus sur son parcours, ses domaines de prédilection et la nécessité de faire le lien entre l’entreprise et la recherche.

Commençons par évoquer votre parcours, racontez-nous ce qui vous a amené à vous spécialiser dans ce domaine?

Je vais partir de mon background scolaire pour me présenter ; Après un baccalauréat scientifique, j’ai effectué deux années de classes préparatoires aux grandes écoles au Lycée Militaire d’Aix-en-Provence. J’ai poursuivi mon parcours avec la soif d’étendre mes connaissances à travers deux disciplines qui me tiennent à cœur : la littérature et l’économie. J’ai donc effectué un master en littérature, puis, je me suis ensuite spécialisé en économie avec un master en relations internationales et en ressources humaines. Les compétences acquises m’ont donné envie de poursuivre en doctorat. Ma spécialisation porte sur les stratégies internationales des entreprises en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. J’ai choisi cette thématique en raison des attaches particulières que j’ai avec cette région du monde puisque j’y ai passé une partie de mon enfance et j’ai eu l’occasion d’y effectuer des missions de consulting pour le compte d’entreprises françaises. En parallèle de ce parcours académique, je suis réserviste dans l’armée de terre où j’occupe des fonctions d’encadrement et de formation.

Alors que le monde est en mutation rapide (notamment via la transformation numérique), quels sont les raisons d’un tel besoin des entreprises en experts?

A mon sens, l’expert n’est pas omniscient mais il est capable d’apporter une hauteur de vue nécessaire pour développer de nouveaux projets en évitant aux dirigeants d’avoir « la tête dans le guidon ». Dans le cas des stratégies internationales, les besoins en experts s’expriment notamment autour de la manière d’envisager sa stratégie à l’export. Alors que nous assistons à un monde en pleine mutation, notamment numérique, nous pouvons qualifier notre environnement de VUCA (acronyme anglais pour volatile, incertain, complexe, et ambigüe). Dès lors, les capacités d’analyse des experts permettent d’orienter les décideurs (dirigeants d’entreprise, politiques, associations ou think tank) dans l’élaboration de leur carnet de route. Enfin, les experts académiques proposent des réflexions et des outils basés sur la science ; leurs préconisations et leurs analyses reposent donc sur des énoncés solides et scientifiques, particulièrement utiles dans un monde incertain.

Pourriez-vous en dire plus sur vos travaux?

Mes travaux portent sur les stratégies internationales des entreprises. Je m’intéresse particulièrement à la manière de mener une stratégie de développement à l’export en répondant à la question : comment s’implanter dans un pays étranger ? Si je dois résumer les approches principales, les entreprises peuvent opter pour un développement prudent et progressif ou un développement rapide et multi-pays. Dans mes travaux, j’étudie précisément l’influence du réseau social du dirigeant et de son expérience sur l’intention de développer de nouveaux projets à l’international. En partant de l’étude des stratégies des PME qui s’implantent en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, j’analyse comment ces deux dimensions participent à la réussite de l’internationalisation.

Qu’est-ce qui vous a motivé à rejoindre Okay Doc?

Les interactions que j’ai pu avoir au cours de mes activités ont initié une réflexion relative à la manière de valoriser la recherche et d’en rendre opérationnelle les principales découvertes. En rejoignant OkayDoc, je cherche à connecter deux mondes qui ne se connaissent pas forcément très bien mais qui bénéficieraient tous deux d’un rapprochement. En proposant de faire le pont entre les entreprises et la recherche académique OkayDoc offre de nouvelles perspectives aux docteurs qui peuvent mettre à disposition leurs compétences afin « d’activer » leur recherche et pour proposer des solutions innovantes aux entreprises.

Pourquoi est-ce important de valoriser la recherche en France dans le domaine des Sciences de Gestion et Management International?

En se développant à l’international deux dimensions sont primordiales : le réseau social et l’expérience ; il convient donc d’y apporter une attention toute particulière pour réussir sa stratégie à l’export. Pour cela, le chercheur en management international peut se révéler être un atout pour l’entreprise qui souhaite se développer dans d’autres pays. En proposant une réflexion et des outils d’aide à la décision utiles aux entreprises, le chercheur peut accompagner les entrepreneurs dans leurs démarches. En valorisant la recherche française en Management International, nous pourrons adopter des modes d’internationalisation plus performants et plus soucieux des grands enjeux du XXI siècle.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune chercheur qui souhaite valoriser son expertise?

La première étape consiste à maîtriser son champ de recherche pour connaitre les principales conclusions et les principales avancées de sa discipline. Il faut ensuite connaitre son environnement professionnel et commencer à « réseauter »  au sein du monde académique. Une fois ces deux étapes effectuées, il faut sortir du laboratoire pour éviter de fonctionner « en vase clos » ; cela permet de dépasser les frontières de la recherche. En proposant des contributions (articles ou présentations) hors du champ académique, le jeune chercheur pourra se faire connaître et ainsi « activer » ses découvertes.

A propos de Okay Doc

Face à l’intensification de la concurrence internationale pour les meilleurs talents et à la difficulté pour les entreprises d’identifier les chercheurs, Okay Doc est devenu le premier cabinet de conseil et de recherche dédié à la transformation des organisations à partir de l’expertise des chercheurs sensibilisés aux problématiques des entreprises dans différents domaines : des sciences humaines aux mathématiques en passant par l’informatique, les sciences de la vie, de la nature, de l’environnement ou de l’ingénierie. Notre expérience nous permet d’offrir un service clé en main : sourcer, sélectionner et coordonner les chercheurs dans différentes disciplines pour réaliser un état des lieux de vos problématiques et les résoudre en s’appuyant sur l’expérience et des méthodologies universitaires innovantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.