France entière
07 49 31 11 21
contact@okaydoc.fr

Sciences du vivant et des matériaux

Les experts de l’environnement ne cessent de ne nous alerter sur les dangers du réchauffement climatique, sur la quantité des ressources disponibles, sur la santé publique ou encore sur la qualité de nos aliments.

La transition écologique intervient à tous les degrés pour apporter une solution globale et faire face aux menaces qui oppressent notre planète à cause d’un modèle économique et social désormais obsolète.

Présentation du Département Science du vivant et des matériaux

Notre département Sciences du vivant et des matériaux à pour but de répondre à toutes les questions que les organisations peuvent se poser concernant la transition numérique et écologique en éclairant vos besoins opérationnels à la lumière d’études scientifiques et des connaissances issues de la recherche afin de gagner en efficacité. L’objectif de ce département est d’accompagner les producteurs et les industries à repenser leurs produits pour correspondre aux nouveaux modèles de consommation et de production comme autant de réponses efficaces et pérennes aux problématiques environnementales de notre siècle tout en intégrant les enjeux économiques.


Responsable du département Science du vivant et des matériaux :  Simon Chupin
Associé Okay Doc, Simon Chupin est doctorant au sein du laboratoire LARHRA (CNRS – UMR 5190) dans le cadre du programme de recherche COSMETHICS.

Contact
Evénements

• Recherche de conférenciers
• Séminaires prospectifs
• Organisation de colloque
• Formation
• Création et animation de Prix de thèse

Nos expertises
Conseil, stratégie et recherche en innovation

• Analyse de données
• Travaux exploratoires
• Etudes en laboratoires
• Etudes de faisabilité
• Notes de recherche (études de R&D)
• Transfert technologique
• Veille technologique
• Etude du cadre réglementaire
• Etude d’impact
• Diagnostic énergétique

Nos expertises
Rédaction scientifique

• Analyse documentaire
• Article scientifique
• Rédaction de livres blancs
• Vulgarisation scientifique
• Rapport technologique
• Etat de l’art (CIR)
• Note de synthèse

Nos expertises
Recrutement de scientifiques

• Energy manager
• Chargé de mission énergies renouvelables
• Responsable RSE
• Analyste critères ESG
• Responsable achats durables
• Juriste en environnement
• Designer industriel
• Docteur en génie chimique
• Docteur en sciences de matériaux
• Docteur en biomimétisme

Sourcing et Recrutement

Connecter la recherche et l’entreprise

La liste des cas d’usage suivants vient illustrer les possibilités offertes par les experts de Okay Doc pour vous accompagner dans le domaine des Sciences du vivant et des matériaux.

Diagnostic énergétique

La Loi de Transition Énergétique pour une Croissance Verte (LTECV) a fixé un objectif de 32% de part de consommation en énergies renouvelables par rapport à la consommation globale en énergie en France d’ici 2030. Pour atteindre cet objectif crucial pour notre planète, tous les acteurs économiques ont un rôle à jouer. La maîtrise de la consommation énergétique s’avère payante pour les entreprises qui réduisent leurs coûts et réduisent leurs impacts environnementaux. Nos experts-chercheurs accompagnent justement les entreprises à établir leur profil énergétique puis, après analyse des résultats, feront des recommandations pour suivre, maîtriser et économiser l’énergie consommée.

Développement de biocarburants à base d’algues

La loi sur la transition énergétique a fixé un objectif de 32 % d’énergies renouvelables dont 40 % d’électricité renouvelable pour 2030. Pour atteindre cet objectif, les algues constituent un véritable carburant alternatif. En effet, ces organismes aquatiques sont riches en acides gras et contiennent une huile facile à extraire qui peut se substituer au pétrole une fois traités. Les algues présentent l’avantage d’avoir une croissance rapide et d’être faciles à cultiver. Des pays ont déjà investi dans la recherche, notamment les États-Unis et l’Israël, pour des résultats estimés d’ici une dizaine d’années.

Des panneaux solaires plus performants

Les recherches amènent à des panneaux solaires plus souples, plus légers et plus performants. Parmi les nouvelles générations de panneaux, deux innovations sont prometteuses :
Les panneaux solaires imprimables qui réduisent les coûts de fabrication. Il s’agit de machines capables d’imprimer des cellules solaires flexibles sur des films plastiques en quelques minutes.
Le développement de cellules photovoltaïques organiques qui n’ont pas besoin de se structurer sur un panneau rigide. Elles peuvent s’appliquer en spray et offrent ainsi des possibilités infinies d’utilisation pour l’avenir (toits de voiture, immeubles, etc.).

Développer les énergies renouvelables

L’énergie coûte de plus en plus chère et les alternatives proposées (charbon, gaz de schiste…) posent de nombreux débats environnementaux. On estime que la consommation énergétique mondiale augmentera de 40 % entre 2009 à 2035. Pour faire face à ces enjeux, la France investit chaque année près de 4,5 milliards d’euros afin de développer la recherche pour les énergies renouvelables et trouver des solutions rentables. Le but : utiliser des sources inépuisables telles que le soleil ou les fonds marins pour s’alimenter en énergie.

Recyclage des panneaux photovoltaïques

Objectif de mettre en place un programme de récupération et de valorisation des panneaux solaires photovoltaïques. Ces produits ayant une durée de vie garantie de 25 ans, les premiers panneaux photovoltaïques devraient arriver en fin de vie d’ici 2025 en France.

Développer de nouveaux réseaux d’énergie

A l’heure où la mise en place de réseaux de distribution centralisés capables de transporter l’énergie sur de longues distances se révèle extrêmement coûteuse et est source de difficultés sur le plan environnemental, les technologies liées aux énergies renouvelables se révèlent plus rentables, abordables et compétitives. Nos experts vous accompagnent pour trouver la combinaison énergétique la plus appropriée à votre organisation et à ses contraintes.

Concevoir de nouvelles formes de stockage d’énergie

Pour concevoir le système énergétique mondial de demain, il est indispensable de mettre en place des dispositifs de stockage et des stations de recharge à la fois efficaces, abordables, sûrs, pratiques et adaptés aux différents besoins des utilisateurs. Des progrès considérables ont été réalisés ces dernières années dans l’optimisation de la consommation des batteries pour une utilisation à petite échelle, notamment pour les téléphones mobiles et les véhicules électriques. Néanmoins, il faut encore renforcer l’innovation dans ce domaine.

Évaluer l’impact d’un projet sur la faune et la flore

Le but de l’expertise faune-flore est de choisir la solution qui concilie le mieux l’opportunité du projet avec la préservation de l’environnement. Une fois l’inventaire faune-flore réalisé, il convient d’évaluer les enjeux au regard de ces résultats, d’imaginer les impacts prévisibles du projet et de définir des mesures d’évitement de réduction pour atténuer ces impacts. En cas d’impacts résiduels significatifs sur les espèces protégées, il faut prévoir des mesures de compensation et une demande de dérogation.

Biomimétisme : construire et produire plus efficacement grâce à la nature

Le biomimétisme désigne un processus d’innovation qui s’inspire des formes, matières, propriétés, processus et fonctions du vivant. Utiliser les clefs du biomimétisme permet de changer de regard sur nos organisations.Découvrez cette approche pour nommer les incohérences et identifier de nouvelles opportunités de développement de nouveaux produits plus respectueux de la nature

Contactez-nous

Besoin de nous contacter ? Nous sommes à votre écoute, par email.