Top 6 des bons réflexes pour un contenu scientifique accessible

Top 6 des bons réflexes pour un contenu scientifique accessible

plan drawing scaled

Lorsque nous sommes doctorants, nous devons valoriser nos travaux de recherches. Créer du contenu numérique permet de nous positionner comme un expert dans ce domaine aux yeux du public non scientifique, mais intéressé par nos travaux. Cet exercice est devenu un passage obligé à l’heure actuelle, qui peut devenir un excellent moyen d’améliorer ses qualités rédactionnelles et de communication.

Rédiger sur Internet demande quelques règles à respecter. Pour que l’article soit efficace, il faut accepter de s’ajuster au lectorat d’Internet. Le temps de lecture moyenne d’une page sur un blog est de 2 à 3 minutes, il faut donc être efficace !

Voici nos 6 astuces :

Rendez votre article attrayant

La première étape est d’attirer les lecteurs sur l’article et qu’il ait envie d’en savoir plus. Il y a une offre énorme sur Internet, il est fondamental de savoir se démarquer.

Évidemment, cela commence par définir un titre. Préférez un titre court, accrocheur qui va donner envie de lire la suite de l’article. Il faut que le lecteur désire en savoir davantage sur le sujet et où vous voulez l’emmenez.

Le choix du titre va également compter dans le référencement dans les moteurs de recherche. C’est essentiel d’utiliser des mots-clés précis en fonction du public que vous ciblez pour que votre article soit placé en tête de liste des résultats.

Editorialisez votre blog

Il convient d’avoir une ligne éditoriale forte sur Internet. Pour rédiger son contenu de manière pertinente, il faut s’en tenir à la règle des « 5W » :

Who (Qui ?) : À qui l’article est-il adressé ? Il faut donc connaître sa « cible » et s’adapter à ses besoins et son langage : est-ce un article « tout public » ? « expert » ? une profession en particulier ? etc.

What (Quoi ?) : De quoi allez-vous parler ? Quel est le message que vous souhaitez faire passer ? Quel évènement allez-vous évoquer ? Quel produit, service allez-vous mettre en avant ?

Why (Pourquoi ?) : Pourquoi écrire ce contenu ? À quelles attentes des internautes voulez-vous répondre ? Quelle information utile allez-vous leur apporter ?

Where (Où ?) : Cette question, appliquée à l’écriture elle-même, vous amène à contextualiser dans l’espace (lors de l’un des événements organisés par le Village de la Justice par exemple) ; appliqué à la publication, elle vous permet de déterminer le support sur lequel vous allez diffuser votre contenu (en choisissant le réseau le plus adapté à la cible).

When (Quand ?) : Cette question, appliquée à l’écriture elle-même, vous amène à contextualiser dans le temps (en septembre 2020, …) ; appliquée à la publication, elle vous permet de déterminer le moment pour publier (en fonction des usages de chacun des réseaux sociaux).

Pensez à votre langage

Une des grandes erreurs à éviter est de conserver son jargon scientifique alors que l’objectif est de parler à un public plus large, certes intéressé par votre travail, mais ne possédant pas forcément les subtilités de langage propres à votre métier. 

Votre mission, si vous l’acceptez, sera de vulgarisez vos travaux !

Un édito, un article sur un blog, n’a rien à voir avec un cours à la fac. Il faut donc alléger le style et se concentrer sur des phrases courtes.

Naturellement, vulgariser ne veut pas dire qu’il faut négliger l’orthographe et la ponctuation. Un soin tout particulier doit y être apporté.

writing computer

Allez à l’essentiel

Il est impossible de tout mettre dans un seul article. Rappelez-vous, votre article ne doit pas dépasser les 3 minutes de lecture.

Pensez à quelques astuces simples qui permettront de faire passer vos idées de la manière la plus lisible possible :

▶️ Adopter le principe « une idée = un paragraphe »

▶️ Rédiger des intertitres

▶️ Créer des listes

▶️ Utiliser du gras pour les mots-clés

Vous pouvez aussi vous servir de l’exercice de l’article de blog pour poser les bases à une réflexion plus importante par la suite. Auquel cas, il ne faut dégager qu’une seule idée dans votre texte, les prochains articles seront l’occasion de développer davantage.

Cela nous fait revenir à la notion d’éditorialisation de votre contenu. Il faut se fixer un angle précis qui nous évite de trop en écrire sur notre sujet. 

Complétez votre contenu

Pour que votre article soit bien référencé, il est important de le faire vivre en utilisant des liens hypertextes. À l’instar de l’ajout d’une image qui augmente le taux d’engagement, ces petites astuces vous permettront d’augmenter le nombre de lecteurs.

La condition pour utiliser des visuels c’est évidemment qu’ils soient de bonne qualité et libres de droits.

Lancez-vous !

Trop d’étudiants, de doctorants, ne se sentent pas légitime à rédiger. Pourtant, aujourd’hui la seule manière de devenir légitime est de commencer à écrire. Tout le monde peut avoir son blog, donc si vous avez quelque chose à raconter, ne vous sous-estimez pas et lancez-vous !

Le plus important est de s’amuser avec cet exercice. Bien sûr, le contenu sert à votre image, donc privilégiez des sujets qui vous tiennent à cœur et qui sont en cohérence avec vos objectifs finaux. N’hésitez plus, et écrivez !

Il n’est plus à prouver aujourd’hui de l’importance d’Internet et des réseaux sociaux dans la communication des marques, des entreprises ou des personnes. Pour trouver des informations, nous nous connectons sans cesse à Internet, ce qui oblige à faire attention à notre e-réputation et notre image de marque.


118267412 337933863922883 820019541716958251 n edited 1

Par Simon Chupin, Responsable du service communication et vulgarisation scientifique de Okay Doc, il est également doctorant au sein du laboratoire LARHRA (CNRS – UMR 5190) dans le cadre du programme de recherche COSMETHICS.


Vous souhaitez rester au courant de l’actualité scientifique et technologique ? Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire Back To Science


À propos de Okay Doc

Startup innovante, Okay Doc fait correspondre l’expertise des chercheurs (doctorants ou Phd) aux besoins opérationnels des organisations quelles que soient leur taille :
  • Okay Doc Phd Career : Jeune Docteur ou scientifique expérimenté ? Okay Doc dispose d’un service clé en main pour votre recrutement au niveau Bac +8 grâce à notre équipe de chasseurs de talents. Nous travaillons au succès et sans exclusivité.
  • Okay Doc Institute : Conférences, missions de conseil, note de recherche, formations… nous donnons accès à des chercheurs dans différentes disciplines pour réaliser un état des lieux de vos problématiques et les résoudre rapidement.
Notre expérience nous permet d’offrir un service clé en main : sourcer, sélectionner et coordonner les chercheurs dans différentes disciplines pour réaliser un état des lieux de vos problématiques et les résoudre en s’appuyant sur l’expérience et des méthodologies universitaires innovantes.


Inscrivez-vous à notre newsletter

 

One Response

  1. […] scientifiques et humoristiques du comédie club de Toulouse. Je le répète : il faut absolument apprendre à vulgariser, ça vous servira toute votre […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.