France entière
07 49 31 11 21
contact@okaydoc.fr

Baromètre français de la Science Ouverte 2020

Baromètre français de la Science Ouverte 2020

Selon l’édition 2020 du Baromètre de la Science Ouverte (BSO), 56 % des 156 000 publications scientifiques françaises publiées en 2019 sont en accès ouvert en décembre 2020. Le taux observé en décembre 2019, relatif aux publications réalisées en 2018, n’était que de 49%. Le taux s’est donc accru de 7 points en un an. D’une discipline à l’autre, la proportion d’accès ouvert varie fortement, de 75% pour les publications en Mathématiques à 40% en Sciences de l’ingénieur. Par ailleurs, les publications scientifiques publiées en 2018 ou au cours des années précédentes ont un taux d’ouverture croissant au cours du temps. En particulier, celles publiées en 2018 sont désormais ouvertes à 54% (+5 points par rapport à décembre 2019), et la hausse, qui concerne toutes les disciplines, est plus forte dans celles les moins ouvertes.

Hausse du taux d’accès ouvert pour les publications récentes

La proportion des publications françaises, publiées en 2019 et disponibles en accès ouvert en décembre 2020 est de 56 %. Ce chiffre est en hausse par rapport à l’édition précédente du BSO où 49 % des publications publiées en 2018 étaient en accès ouvert en en décembre 2019.

Le processus de mise en accès ouvert continue aussi pour les publications publiées en 2018 et avant. Ainsi, pour les publications publiées en 2018, le taux d’accès ouvert a progressé de 5 points en un an, passant de 49 % en 2018 à 54 % mesuré en décembre 2019. Néanmoins, il est à noter que cette progression est d’autant moins forte que les publications sont moins récentes (seulement +2 points d’ouverture pour les publications de 2014, par exemple). Pour la première fois, la dernière année de publication observée (2019) présente le taux d’accès ouvert le plus élevé de toutes les années de publication. Cela peut s’interpréter comme un phénomène de réduction du délai avant ouverture des publications (le processus d’ouverture pouvant se faire de manière différée dans le temps).

Les disparités disciplinaires restent marquées pour les publications publiées en 2019 mais la hausse est transdisciplinaire

D’une discipline à l’autre, la proportion d’accès ouvert varie largement, de 75 % d’ouverture pour les publications de 2019 en Mathématiques à 40 % d’ouverture en Sciences de l’ingénieur. Ces disparités d’ouverture s’accompagnent de disparités dans les modes d’hébergement des publications en accès ouvert : par exemple, en Mathématiques ou en Informatique, l’ouverture se fait majoritairement grâce au dépôt sur archives ouvertes, tandis qu’à l’inverse, en Recherche Médicale ou en Sciences Humaines, l’ouverture se fait principalement chez l’éditeur, avec parfois aussi un dépôt parallèle sur archives ouvertes.

Taux d’accès ouvert aux publications
publiées en 2019, par discipline, observé en décembre 2020 (en%)

Malgré les différences entre disciplines, le mouvement à la hausse du taux d’accès ouvert s’observe presque uniformément dans tous les champs disciplinaires.

HAL, archive ouverte la plus utilisée pour les publications de 2019

L’archive HAL héberge une copie d’environ 27 500 publications de 2019, c’est-à-dire que parmi toutes les publications publiées en 2019 ayant une copie ouverte sur une archive, environ 40 % ont une copie sur HAL. Le top 3 se complète avec PubMed (19 600) et EuropePMC (18 300). Parmi les éditeurs français, OpenEdition héberge 2 700 publications françaises de 2019 en accès ouvert et EDP Sciences en héberge 1 900.

Eric JEANGIRARD – MESRI-SIES

Sources : le Baromètre de la Science Ouverte repose uniquement sur des sources ouvertes, en particulier Unpaywall, HAL et la base de données bibliographiques Pascal et Francis. Unpaywall est une base de données mondiale, ouverte, recensant plus de 100 millions de DOIs avec leur métadonnées disponibles (titre, auteur, éditeur …) et leur type d’accès.

Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

À propos de Okay Doc

Face à l’intensification de la concurrence internationale pour les meilleurs talents et à la difficulté pour les entreprises d’identifier les chercheurs, Okay Doc est devenu le premier cabinet de conseil et de recherche dédié à la transformation des organisations à partir de l’expertise des chercheurs sensibilisés aux problématiques des entreprises dans différents domaines : des sciences humaines aux mathématiques en passant par l’informatique, les sciences de la vie, de la nature, de l’environnement ou de l’ingénierie.

Nos services : 

Notre expérience nous permet d’offrir un service clé en main : sourcer, sélectionner et coordonner les chercheurs dans différentes disciplines pour réaliser un état des lieux de vos problématiques et les résoudre en s’appuyant sur l’expérience et des méthodologies universitaires innovantes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.