Sur toute la France
contact@okaydoc.fr

L’ENA ouvre un concours externe aux docteurs : ce que l’on sait du décret

L’ENA ouvre un concours externe aux docteurs : ce que l’on sait du décret

L’École nationale d’administration va ouvrir, dès sa session 2019, un nouveau concours externe à l’adresse des titulaires d’une thèse de doctorat.  

Le décret signé par le Premier ministre instituant à titre expérimental un concours externe spécial d’entrée à L’École nationale d’administration réservé aux titulaires d’un diplôme de doctorat est publié dimanche 16 septembre 2018 au Journal Officiel. La création de ce concours avait reçu l’avis favorable du conseil d’administration de l’ENA et du Conseil supérieur de la fonction publique de l’État.

L’ENA recrute actuellement ses élèves par trois concours :

  • un concours réservé aux étudiants diplômés au moins du grade de licence ;
  • un concours réservé aux agents publics ayant plus de quatre années d’ancienneté ;
  • un concours réservé aux personnes ayant une expérience professionnelle, associative, syndicale ou élective, de plus de huit années.

A partir de l’année 2019, l’ENA ouvrira, à titre expérimental pendant cinq ans, un quatrième concours réservé aux personnes titulaires du diplôme de doctorat. Ce concours comprendra trois spécialités : sciences de la matière et de l’ingénieur ; sciences de la vie ; sciences humaines et sociales. Chaque année, un arrêté du ministre chargé de la fonction publique précisera dans quelle spécialité est ouvert ce concours.

Ce concours comprendra une épreuve d’admissibilité (note sur dossier) et deux épreuves d’admission (entretien avec le jury et épreuve d’anglais sur un sujet d’actualité européenne et internationale).

Le directeur de l’ENA, Patrick GERARD, souhaite qu’avec ce concours « l’ENA diversifie le profil intellectuel de ses élèves et accueille en particulier des personnes ayant fait déjà reconnaître leur excellence dans les disciplines scientifiques par un travail de recherche de très haut niveau ».

Les docteurs doivent être présents dans tous les milieux professionnels

Pour Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation : « recruter un docteur, c’est faire le pari gagnant de l’innovation. Un docteur, c’est un regard neuf : une vision internationale de son domaine d’expertise ; une capacité, sans cesse éprouvée durant la thèse, à interroger l’existant, source d’amélioration des produits et des services ; ou encore, dans le cas d’un docteur en sciences humaines et sociales, une distanciation essentielle à l’accompagnement de la transformation culturelle des entreprises ».

«Les entreprises françaises perçoivent encore trop le doctorat comme une spécialisation déconnectée de la réalité socio-économique et non comme une formation d’experts capables de prendre une part active aux processus de décision. Ce déficit est une explication importante de nos difficultés économiques, mais aussi de l’affaiblissement de notre rayonnement scientifique et intellectuel. Il faut convaincre les entreprises de faire confiance aux chercheurs français plutôt qu’à des consultants qui sortent d’école de commerce », précise Cindy FELIO, cofondatrice de la plateforme Okay Doc et Docteure en Sciences de l’information et de la Communication.

Pour aller plus loin : Décret n° 2018-793 du 14 septembre 2018 instituant à titre expérimental un concours externe spécial d’entrée à l’Ecole nationale d’administration réservé aux titulaires d’un diplôme de doctorat

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.